Piégés: Le Carré Final

chapitre oui mec

 

PIÉGÉS

Chapitre 14: Le Carré Final

 

JOUR 9

Djibril: Ma famille me manque.

Momo: Moi c’est la musique qui me manque.

Djibril: Oh gros moi pareil, genre un petit Ninho là.

Momo: Ou un PNL…

Djibril: Un petit Columbine là…

Momo: Hein ? Columbine ? T’as craqué frérot.

Djibril: Non arréte ça va j’aime bien leur délire.

Momo: Genre tu te vois mettre du Columbine dans ta téci ?

Djibril: Ouais non je me ferais bannir en deux-deux.

Fabien: Les gars on va y aller.

Momo: *se levant du sol* Nekfeu allait sortir un album, j’espère pouvoir l’écouter en rentrant chez moi.

Djibril: Seulement si le plan de Botan marche.

Momo: Ouais *soupir* seulement s’il marche…

2h auparavant:

Momo: Et Tino a dit qu’un seul en sortirait vivant.

Ils se regardèrent tous. Ils comprirent que la survie allait devenir encore plus difficile et qu’ils auraient à se battre tôt ou tard pour pouvoir s’échapper vivant de cette maudite île.

Botan: Ou nous pouvons sortir tous vivants.

Jade: Comment ça tous ? T’as bien entendu l’autre taré, il a dit qu’une seule personne peut sortir vivante d’ici.

Tom: À moins que..

Fabien: À moins qu’on tue Tino !

Julie: Mais le mec est intouchable.

Chloé: Et il connait l’Île mieux que nous.

Botan: Non.

Un silence de 10 secondes se posa.

Djibril: Non quoi ?

Botan: Non il connait pas l’Île mieux que nous.

Momo: Alors je veux pas faire le mec qui baisse les bras ou quoi mais genre moi je connais absolument pas cette île de merde.

Botan: Moi la connaitre.

Tom: En vrai je la connais un peu bien aussi. Si on avait une feuille sur nous on pourrait faire une sorte de carte.

Fabien: Putain ouais dommage qu’on ait pas de feuille…

Jade: Non en vrai vous étes cons ou vous faites exprès ? On est sur du putain de sable !

Chloé: Mais oui dessinez dessus en vrai.

Botan: *prennant un baton* Hmm…

Il commença à dessiner la mer ainsi que le campement des Notis. Tom dessina le campement des Dettos, l’endroit où la maison, qu’Odette habitait, se trouve et la position de La Porte. Fabien indiqua qu’il manquait l’endroit où ils sont apparus au début, l’endroit où ils allaient se battre entre eux.

Tom: Ok c’est pas mal tout ça.

Jade: Tino doit se trouver quelque part entre ces lieux.

Djibril: Ouais mais où, ça on sait p-

Botan: Ici.

Djibril: Bon bah ça c’est fait.

Botan: Nous allons ici, nous devons partir demain, tôt.

Tom: Ok dans ce cas là dès que le soleil se lèvera on partira là bas.

Chloé: Non, on doit partir avant. Il sera réveillé au levé du soleil. 

Julie: Si on y va pendant qu’il dort alors il aura pas le temps de nous arrêter.

Tom: C’est malin, dans ce cas autant partir tout de suite non ?

Jade: Non, j’ai envie de dormir mec. C’est pas toi qui était à deux doigts de crever dans la mer.

Tom: Ok ok dans ce cas dors une ou deux heures et après on se casse le tuer.

Fabien: Mais comment on va le tuer ?

Botan: Moi. Je tuerai Tino.

Fabien: Ok… Si tu veux moi ça me dérange pas, mais comment ?

Botan: Quand nous arriver dans l’endroit de lui, nous sauterons tous sur lui, cinq personnes bloquer Tino et autres personnes le tuer.

Jade: Ok le vieux mais on le tue avec quoi ?

Botan: Hâches. 

Momo: Mais oui les hâches qu’on a sur le campement ! On passe devant et on les prend.

Tom: Donc cinq personnes le bloquent pendant que les trois autres personnes le découpent.

Botan: *souriant* Oui.

Jade: Aller moi je vais dormir dans ce cas là.

Certains dormirent deux heures, d’autres restèrent éveillés. Botan se préparait à tuer Tino pour la venger. Venger sa fille était sa seule mission.

Djibril: Il marchera en vrai, je le sens gros.

Momo: Bah dans ce cas on se bouge le cul sinon on sera à la traine.

Fabien: Aller Jade réveille toi grosse larve.

Jade: Laissez-moi dormir. Au pire venez me chercher quand vous l’aurez tué.

Fabien: Si on le tue on viendra pas te chercher, on aura pas le temps de penser à toi meuf.

Jade: *réflechissant deux secondes* Ouais pas faux *se leva directement* aller hop.

Ils partirent en direction de la cachette de Tino. Sur le chemin ils prirent les hâches qui étaient restées au campement des Notis.

Fabien: C’est bon je les ai trouvées.

Momo: Putain et dire qu’on va peut-être enfin partir d’ici.

Julie: Ouais, j’arrive pas à me rendre compte le nombre de gens qui sont morts sur ce campement.

Djibril: Par contre je viens de me rendre compte d’un truc. Notis, si on le lit à l’envers ça donne Tino.

Fabien: Oh putain c’est vrai.

Djibril: Et du coup Dettos c’est Todes ?

Momo: Non, Odette frérot.

Tom: Depuis le début il se foutait de notre gueule.

Fabien: Si on s’était rendu compte plutôt on aurait pu arrêter l’autre folle..

Botan: Il est trop tard maintenant, le passé est le passé. Le futur est notre survie.

Jade: Ouais ok Yoda, n’empêche vous aviez une belle vue ici, la mer est trop belle.

Fabien: Leila est morte sur le sable la bàs, elle s’est faite bouffer par un requin.

Jade: Dac-dac, vive l’ambiance hein.

Botan: Il faut partir.

Il était à présent 5h du matin sur l’Île, les pseudo-survivants se rapprochaient de plus en plus de l’endroit où Tino se cachait. Cependant ils ne se doutaient pas que Tino n’était pas le seul danger.

Chloé: Je commence à avoir un point de côté.

Jade: Mais on court même pas.

Chloé: Et alors ? C’est pas parce qu’on court pas qu’on peut pas avoir un point de côté.

Jade: Hein donc maintenant quand on marche on a un point de côté ? Tu délires complétement.

Chloé: Mais non mais genre quand on stresse un peu parfois on peut en avoir.

Botan: Silence.

Jade: Alors ça c’est nouveau j’ai jamais vu ça m-

Botan: Silence !

Jade: Wow ok le vieux tranquille.

Fabien: Qu’est-ce qu’il y a mec ?

Botan: Un bruit.

Tom: C’est Tino ?

Botan: Non, bruit plus gros.

Djibril: Un bruit plus gros ? Genre une béte ?

Chloé: Attendez je reconnais ce bruit…

Jade: Oh putain mais c’est…

Fabien: Un ours ! Vite courrez !

Un ours fit son apparition.

Botan: Ici ! Suivez !

Ils suivèrent Botan, tous sauf Chloé qui était à la traine. Elle souffrait de son point de côté.

Chloé: Aie attendez, attendez-moi !

Fabien: Cours Chloé putain !

Jade: Putain elle fait chier !

Jade se mémora la scène d’il y a plus d’une semaine. Le jour où à cause d’elle Lina mourru.

Tom: Jade tu branles quoi ?! T’arrêtes pas !

Jade: Ouais mais l’autre débile a besoin d’aide !

L’ours se rapprocha de plus en plus de Chloé.

Chloé: Non non non !

Jade: Viens là toi !

Elle prit Chloé et se jeta sur les arbustes pour se cacher.

Chloé: Hein mais pourquoi tu-

Jade: Ferme-là sinon il va nous entendre !

L’ours passa à côté d’elles, sans les entendre et sans les sentir.

Jade: Wouah, c’était moins une, tu pouvais pas avancer plus v- Chloé ?

Chloé: Je-Je… Je respire p-plus.

Jade: Hey qu’est-ce que t’as meuf ?

Elle regarda le cou de Chloé et vu une araignée.

Jade: Oh sans déconner.

Pendant que Chloé mourrait, le reste du groupe essayait d’échapper aux griffes de l’ours.

Momo: On va où Botan ?!

Botan: On avance !

Djibril: C’est pas possible, il nous arrive que des conneries sa mère !

Julie: Ça se trouve Tino est réveillé et il nous a envoyé l’ours pour nous arréter…!

Fabien: Peut-étre, peut-étre pas… On doit quand même continuer !

Tom: Putain on est bloqués par une colline !

Botan: Hmm Kuso…

L’ours se rapprocha d’eux, il n’était plus qu’à cent mètres.

Jade: Putain elle est morte. *reposant le corps par terre* Je vais où moi maintenant ?

Julie: Il est là !

Jade: Oh bah je vais peut-être rester là moi.

Tino: Non. Tu viens avec moi.

Jade: Oh put-

Tino assomma Jade.

Botan: Arbres, grimpez !

Ils se dirigèrent sur les arbes les plus près et tentèrent d’aller le plus haut possible afin de ne pas être atteint par la bête. Tom n’eut aucun mal pour y parvenir, Fabien, Botan, Momo et Djibril non plus tandis que Julie n’y arrivait point.

Julie: Bordel j’arrive pas à monter…

Djibril: Aller Julie dépêche-toi putain !

Julie: J’y arrive pas ! *pleurant de nervosité* Je vais crever ici…

Tom: Monte meuf, il est là !

Julie: C’est trop tard.

L’ours était devant elle, prêt à la tuer.

Momo: Putain de merde ! 

Momo sauta sur l’animal, essayant de l’arrêter.

Fabien: Qu’est-ce que tu branles mec ?!

Momo: Julie dégage !

Julie: *ne bougeant pas* M-Momo…

Momo: Je vais pas le retenir longtemps, tu veux bien te casser d’ici ?!

Julie n’arrivait pas à bouger, elle était trop apeurée.

Tom: Je vais descendre la prend-

*ROAR*

L’ours se leva et Momo tomba en arrière.

Momo: Argh ! Hey non !

*ROAAAR*

L’ours déchiqueta le ventre de ce dernier.

Djibril: Nooooon !

Fabien: Merde merde merde !

Tom: J’y crois pas… Julie vite cou-

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’elle se fit découpait la tête par les griffes de l’animal.

Djibril: Je vais dégueuler *s’aggripant plus fort à l’arbre* c’est un cauchemar, c’est un cauchemar que je vis là.

Botan: Ne pas bouger !

Tom: Qu’on bouge ou pas, il partira pas, il nous regarde !

Fabien: Qui a les hâches ?!

Tom: C’était Momo…

Djibril: Putain pourquoi on l’a pas tué avec les hâches ce putain d’ours ?!

Fabien: Je sais pas… Je sais pas, on a stressé !

Tom: Faudrait que quelqu’un descende les chercher et le tue avec les gars !

Botan: Je descends.

Tom: Attends Botan, t’es le seul capable de tuer Tino, ne te fais pas tuer, je vais y aller moi !

Tino: Non pas besoin les amis.

Djibril: Mais il branle quoi là lui ?!

Tino: Vous êtes matinaux aujourd’hui dites-moi. Vous vous promeniez ?

L’ours se dirigea à toute vitesse sur lui.

Tino: Oh il veut se battre Winnie l’ourson ?

Il sortit de son dos une hâche qu’il avait récupéré près du corps de Momo.

Tino: Prends ça ! *frappant l’ours avec l’arme* Youhou !

L’ours tomba directement par terre.

Tino: Attendez, vous avez vraiment eu du mal avec cette bête ? Vous êtes vraiment pas d-

Botan couru en sa direction.

Tino: Qu’est-ce que tu f-

Tino se prit un coup de poing de la part de Botan qui le fit voler.

Tino: Hey mais ça fait mal ça !

Djibril: Putain il lui a foutu une droite ! Il l’a touché les mecs !

Tom: Vas-y Botan continue !

Botan: Tu as tué ma fille !

Tino: Hein ta fille ? Mais tu es un peu tordu dans la tête toi non ? Jamais j’ai ramené ta fille ici.

Botan: Ma fille était ici.

Fabien: Sa fille ? Il raconte quoi ?

Tino: Mais c’est qui ta fille vieux fou ? *se jetant sur Botan*

Tom: Je sais pas, je t’avoue que je comprends pas trop là.

Les trois garçons descendirent des arbres et regardèrent la scène de combat.

Botan: Il y a un an, tu as tué ma petite ! *enchainant coups par coups sur Tino*

Tino: Il y a un an ?! Mais ça remonte sale asiat ! Argh ! *encaissant les coups de Botan*

Djibril: Il va l’avoir ! Il va tuer Tino putain.

Botan mit Tino à terre, il était sur lui en train de l’étrangler avec toutes ses forces.

Botan: Tu vas mourrir ici, au même endroit que tu as tué ma fille…

Tino: *mourrant* J-J’ai pas… Tué ta…

Botan: ..Kokoro !

Tino: *ouvrant grand les yeux* Ko-Kokoro ?!

Tino repensa au passé, un an plus tôt:

Kokoro: Si tu ne tues pas Anais, elle nous tuera tous ! Essaye de comprendre ça, par pitié !

Tino: Non je ne peux pas… Je n’y arriverai pas. Je l’aime Kokoro, je suis désolé…

Kokoro: Non Tino s’il te plait !

*BANG*

Tom: Les gars les autres hâches sont où ?

Fabien: À côté de Momo…

Tom: Ok vite !

Tino: Je n’ai pas… Tué… Kokoro…

Botan: Tu mens ! *prenant l’arme que Tino avait fait tombé*

Tino: C-C’est… *se libérant de Botan* Anais !

Tino poussa d’une violence Botan qui lâcha la hâche au sol.

Tino: Anais aussi est morte !

Il prit la hâche et coupa la jambe de Botan.

Botan: Gaaaaaaggh !

Tino: Ne viens pas me faire chier, je n’ai pas tué ta fille. *se baissant* me dis pas que t’as fais tout ce chemin pour la venger ?

Botan: Kokoro méritait de vivre… Tu l’as emmené ici, c’est à cause de toi *crache*

Tino: Non sale vieux. Ce n’est pas moi qui l’ai emmené sur cette Île, c’est les fr-

Fabien: Lâche Botan !

Tino: Rooh…

Tino esquiva les trois attaques des mecs et en à peine une minute il les mit KO.

Tino: Vous apprendrez jamais. Vous ne pouvez pas m’atteindre. Botan, c’est ça ? Tu devais même pas être sur cette île normalement. T’as pris la place de quelqu’un je suppose.. Malin malin.

Botan: *agonisant au sol tout en se vidant de son sang* Pourquoi tu fais ça ?

Tino: Écoute Botan, moi aussi… Moi aussi je veux partir de cette foutue île.

Botan: Pourquoi tu ne pars pas alors ?! *tousse*

Tino: Parce que je suis piégé comme vous. Tant que La Porte ne s’ouvre pas, je ne pars pas. Chaque fois que quelqu’un meure, la porte affiche une lettre mais les lettres ne s’affichent pas dans l’ordre, c’est donc pour ça que je les inscris sur vos corps. Comme ça, ça fait une phrase. Oui je sais je pourrais l’écrire sur le sable mais bon si le vent passe je suis comme un con.

Botan: Tu es *tousse* Tu es un psychopathe.

Tino: Non. Je suis… Un survivant. *découpe la tête de Botan en deux*

Tino venait de tuer Botan, il avait les corps de Jade, Fabien, Tom et Djibril près de lui. Il les emmena dans sa cachette et les enchaina. Il alla ensuite voir La Porte, quatre nouvelles lettre firent leur apparitions.

Tino: Donc on a… P-O-U-R-D-E-V-E-R-R-O-U-I-L-L-E-R-L-A-P-O-R-T-E-C-R. Intéressant ça hehe. On s’approche donc de la fin… Je vais enfin pouvoir partir d’ici, après un an de survie… Il était temps.

Tino rentra chez lui et s’installa sur son canapé fait de bois. Il observa les quatre derniers survivants et subitement il eut une brillante idée.

Tino: Haha mais oui, c’est parfait !

JOUR 10

Tino: On se réveille les amis !

Dans un coin de l’Île:

Jade: Putain j’ai mal.

Dans l’autre bout de l’Île:

Fabien: Les gars ?

À l’Est:

Tom: Où est-ce que je suis encore ?

Au Nord:

Djibril: C’est reparti pour les emmerdes…

Tino: Vous êtes tous dans un coin de l’Île, votre but ? Arriver en premier au milieu de l’Île, là où La Porte se trouve. Quand vous serez ici, La Porte s’ouvrira et tout cette aventure se terminera.

Tom: J’y crois pas, sérieux ?

Au Sud:

Fabien: Donc j’ai juste à arriver au milieu en premier pour…

Les quatre: Survivre ?

Tino: Messieurs, dames, bienvenue… Au Carré Final !

 

Liste des personnagesTous les personnages

 

Poster un Commentaire

avatar
fleche retour top page