Piégés: La Porte

la porte chapitre

PIÉGÉS

Chapitre 15: La Porte

 

Peter: Dix jours quand même pour qu’il ouvre la porte. J’ai l’impression que cette aventure aura duré un an.

Alex: C’est le cas.

Peter: Hein ?

Alex: Pour nous tout ça aura duré que dix petits jours mais pour l’Île ça aura duré une bonne année et demi.

Peter: Mais qu’est-ce que tu racontes ?

Alex: Laisse tomber je suis fatigué. Bref.

Peter: Ouais, bref réveillons, le chef.

8 heures plus tôt:

Tino: Messieurs, dames, bienvenue… Au Carré Final !

Fabien: T’es un putain de malade Tino ! *commence à pleurer* J’ai jamais demandé à être ici…

Au Nord:

Djibril: J’en ai marre de ce bordel, je veux rentrer chez moi… Pourquoi je suis venu ici sans rire ?

Au Sud:

Jade: Et ça recommence, j’en peux plus de ces conneries moi, jamais je voulais être dans cette situation là, si j’arrive au milieu c’est même pas sur que je reparte vivante, si ça se trouve l’autre Tino va me tuer et puis-

*bruits dans les arbustes*

Jade: Oh non… Me dis pas que c’est encore un ours.

*bruit qui s’approche*

Jade: *fermant les yeux et les poings* nooooon…

*miaou*

Jade: Hein ?

Un chat apparu de nulle part.

Jade: Bah qu’est-ce que tu fais la petite bête ?

Jade se baissa pour caresser le chat mais ce dernier s’échappa.

Jade: Hey attends reviens toi ! Je devrais peut-être le suivre non ? Ouais de toutes façons je ne sais même pas par où je dois passer pour arriver à La Porte. Attends moi p’tit chat !

*miaouuu*

Tom: Et comment je suis censé savoir où la putain de porte se trouve ?!

D’un coup des voix retentirent *tout droit* *tout droit* *tout droit*

Tom: Hein ? C’était quoi ça ?

*avance* *tout droit* 

Tom: Ahhh c’est dans ma tête, je deviens fou ?! 

*La Porte* 

Tom: Fermez-la !

*dans le passé*

Tom: Stop ! Raaaaah !

*sans retour*

Tom commença à courir devant lui tout en se bouchant les oreilles. Pendant ce temps en plein milieu de l’Île, dans sa cabane, Tino surveilla nos quatre individus.

Tino: Aller, je me demande lequel d’entre eux mourrira en premier. Dès que le dernier sera mort, La Porte s’ouvrira et je partirai enfin de cet endroit. Après un an d’attente, il était temps. Ma vie d’avant elle me… Hmm… Pourquoi je n’arrive pas.. à m’en souvenir ? Je me rappelle juste d’Anais.. des amis qui étaient avec moi ici et aussi de lui. Cet enfoiré. Pourquoi il l’a tué…?! Il me l’a volé et jamais je ne-

Tino jetta un coup d’oeil aux caméras.

Tino: Tu te fous de moi. Qu’est-ce qui se passe ?

Les écrans du Nord s’éteignaient.

Tino: Oh le fils de pute, il est de retour. Je vais pas te louper cette fois.

Tino sortit de son abri et alla en direction du Nord, là où Djibril se trouvait.

Djibril: Au pire j’avance tout droit et le destin m’ammènera à La Porte ou pas.

Homme mystérieux: Djibril, c’est ça ?

Djibril: Oh putain t’es qui toi ?!

Homme mystérieux: Hey tranquille. Je ne suis pas méc-

Djibril: T’es un complice de Tino ?! Tu vas me tuer ?!

Homme mystérieux: Non, je suis là pour t-

Djibril: Laisse-moi ! T’approche pas !

Homme mystérieux: Mais je ne te veux aucun m-

Djibril: Ahhhhhhh ! *s’enfuit*

Homme mystérieux: Putain mais il est débile, je m’en souvenais pas qu’il était si con mais la vache les Notis ont du en chier avec lui à l’époque. Djibril, reviens mec !

Tandis que Djibril “rencontrait” notre homme mystérieux, à l’Ouest tout ne se passait pas comme prévu pour Fabien malgré ses efforts.

Fabien: Bon faut que je me ressaisisse, ça sert à rien de rester planté là sans rien branler. Logiquement, s’il nous a tous les quatres mis dans les coins de l’Île, il suffit juste d’aller tout droit. Dans le pire des cas je me retrouve devant la mer. Attends est-ce que je réve ou il commence à neiger..?

*neige qui tombe*

Fabien: Sans déconner mais où est-ce qu’on se trouve ? Il y a des loups, des araignées meurtrières, des ours et là il neige mec. Je rêve en fait, je suis dans un rêve mega long. Putain je sais j’ai eu un accident et je suis dans un coma ! Oh mais oui putain ahahaha ! C’est pour ça que je me suis retrouvé dans le même camp que Theresa, c’était la dernière actrice de boules sur laquelle je me br-

*miaou*

Fabien: C’était un chat ou je rêve ?

Jade: Mais reviens là toi !

Fabien: Et là c’était Jade.

Jade: Oh c’est toi.

Fabien: Qu’est-ce que tu fous ici ?

Jade: Bah je suivais le… Putain je l’ai perdu de vue ! Merci beaucoup génie.

Fabien: Non mais oh c’est pas de ma faute meuf !

Jade: On est où là ?

Fabien: Je sais pas, toi tu viens d’où ?

Jade: Bah je ne sais pas comment tu veux que je sache ?

Fabien: Je ne sais pas non plus, tu m’as demandé la même question juste avant !

Jade: Bah je l’ai posé en première donc c’est à toi de me répondre en premier.

Fabien: Mais putain comment tu veux que je sache ?!

Jade: Bah je sais pas moi et arrête de me crier dessus !

*miaou*

Fabien: Il est là ton chat. Maintenant dégage de mon chemin, je dois aller vers La Porte, je veux pas rester ici toute ma vie.

Jade: Hmm. Attends.

Fabien: Quoi ?

Jade: Je viens avec toi.

Fabien: Non.

Jade: Si.

Fabien: Non !

Jade: Si !

Fabien: Oh seigneur. Vas-y fais ce que tu veux, juste, me dérange pas.

Jade: *sourit* non non, t’en fais pas. Viens le chat !

*miaouuu*

Tom: Pourquoi il neige ? C’est quoi ces conneries à la fin ?!

*encore devant*

Tom: Raaaah j’en peux plus de ces voix, elles partent pas !

Homme mystérieux: Elles partiront, ne t’en fais pas.

Tom: T’es qui toi ?

Homme mystérieux: Oh c’est un peu compliqué à expliquer mais en gros… Je ne suis pas là pour te faire du mal, au contraire.

Tom: Donc en gros, en une-deux semaines qu’on est là, Tino nous a dit qu’on était que trente, des trucs étranges arrivent tous les jours et là toi t’apparait de nul part. Je sais pas pourquoi mais il y a une couille dans le paté.

Homme mystérieux: J’ai absolument rien compris de ce que tu as dis, c’était pas trop français mais ne t’en fais pas, tu as encore toute ta vie devant toi pour t’améliorer.

Tom: Ouais enfin si j’arrive à La Porte.

Homme mystérieux: Tu y arriveras.

Tom: Comment tu sais ?

Homme mystérieux: Je le sais, c’est tout. Avance tout droit, t’es pas loin, il te reste une vingtaine de minutes et tu y seras.

Tom: *le regardant* J’ai l’impression que je te connais.

Homme mystérieux: C’est normal, je suis ton père.

Tom: Hein ?!

Homme mystérieux: Non je déconne. Avance avant qu’il ne soit trop tard, il va pleuvoir dans cinq-dix minutes.

Tom: Euh, d’accord. Merci..! Chelou ce type.

Tom continua son chemin, les voix s’étaient arrêtées. L’Homme mystérieux retourna voir Djibril.

Djibril: *courant* Aaaaaah au secours ! C’est pas aujourd’hui que je vais mourir, ah non non non c’est mort ! Je le voyais venir lui, il allait faire copain copain et puis hop un coup de couteau dans le dos.

*bruits de pas*

Djibril: *s’arrête* C’est qui ça encore ? Genre !

Tino: Montre-toi enfoiré !

Djibril: *à lui-même* Comment ça montre-toi ?! Il vient me tuer…? Oh non mais qu’est-ce que.. J’en étais sûr, l’autre gars il voulait me buter et comme je me suis enfuis Tino est venu s’occuper de mon cas *snif* Je suis dans la m-

Une main se posa dans la bouche de Djibril

Homme mystérieux: Tais-toi, fais pas un bruit sinon on est tous les deux morts.

Djibril: *respirant fort* Mhhmhm…

Homme mystérieux: Hein ?

Djibril: J’ai dit ok ok…

Tino s’éloigna.

Homme mystérieux: Ça y est il s’est barré. Viens avec moi on va aller à l’Ouest.

Djibril: Putain mais pourquoi je vous suivrais ?! Comment je peux vous faire confiance ?!

Homme mystérieux: Ne pose pas de questions et viens avec moi bordel.

Djibril: Et pourquoi ?!

Homme mystérieux: Parce qu’il y a peut-être une façon de tous s’en tirer d’ici vivants !

Djibril: Vous mentez.

Homme mystérieux: Non je ne mens pas. Tu sais qui je suis au moins ? Tu me reconnais pas un peu ?

Djibril: Oh putain mais non. Tu es…

Homme mystérieux: Et oui, c’est moi T-

Djibril: Un mec qui me dit rien du tout ! Wow incroyable !

Homme mystérieux: Mais il est con ?

Djibril: Écoute mon vieux, moi je veux m’en sortir d’ici, alors ok peut-être que t’es pas méchant et tu veux pas ma mort, ça se trouve t’es là depuis un bon moment et t’es devenu cinglé mais moi je veux me casser d’ici, ciao ciao, hasta la vista frérot.

Homme mystérieux: Très bien, comme tu le sens mais là où tu vas se trouve une meute de loups affamés.

Djibril: Du coup on va où tu me disais ?

Homme mystérieux: À l’Ouest.

Tino: Où est-ce qu’il peut bien être ? Si je te trouve je te tue !

Peter: Retourne à La Porte Tino.

Tino: Hein ?

Alex: Si tu restes trop longtemps ici, tu risques de ne pas pouvoir partir.

Tino: Comment ça, je comprends pas ?

Peter: Imagine, les quatres personnes meurent à cause de lui, et il arrive à s’enfuir. Tu resteras à jamais bloqué ici.

Tino: Mais… Il a tué.. Anais.

Alex: On sait mais justement en restant là, tu le laisses en liberté, laisse le venir vers toi.

Tino: Ouais vous avez raison. Merci les gars.

Peter: T’inquiète, cours.

Tino repartit vers La Porte attendre que notre Homme mystérieux fasse son apparition.

Alex: Tout se déroule comme prévu non ?

Peter: Oui, le chef avait prévu ça, normalement Tino se fera tuer.

Alex: Wow, il est vraiment incroyable. Peut-être que tout sera fini.

Peter: Ouais, j’espère.

Entre l’Ouest et La Porte:

Jade: Putain mais on arrive quand ?

Fabien: Je ne sais pas pour la dixième fois !

Jade: Mais j’ai mal aux jambes !

Fabien: MAIS-J’EN-AI-RIEN-À-FOUUUUUTRE ! *echos*

Jade: Wow, pas besoin de s’énerver.

*AWOUUUUU*

Fabien: Oh non. C’est une blague.

Jade: C’est pas le chat je crois.

Fabien: J’aurais préféré…

Jade: Oh merde ils arrivent !

Fabien: Couuuurs !

Les loups arrivèrent en direction des deux aventuriers.

Jade: Là-bas ! Faut qu’on saute !

Fabien: T’es sûre ?!

Jade: Oui oui juste faut faire attention sinon on risque de tomber hyper bas !

Fabien: Oh bordel de merde !

Jade et Fabien passèrent au même endroit où Remi fit sa longue chute avant d’être emporté par le courant et atterir dans le campement des Notis.

Jade: *saute* Yaaaah ! Oui ! Viens !

Fabien: *saute* Waaah ! Putain c’est bon !

Les loups s’arrêtèrent, impossible de continuer.

Fabien: On fait quoi maintenant ?

Jade: Faut dégager les pierres, il y a une entrée.

Fabien: T’es sûre ?!

Jade: Oui on était une fois là tous ensemble.

Fabien enleva les pierres avec Jade et finalement ils purent rentrer dedans à l’abri.

Fabien: Oh la, ça y est. C’est bon. On peut faire une pause maintenant.

Jade: Merci.

Fabien: Comment il a pu neiger puis pleuvoir d’un coup ? Surtout qu’il faisait même pas froid.

Jade: J’en sais rien moi.

Fabien: Ça me fait plaisir quand même d’être en présence de quelqu’un, même si c’est toi..

Jade: Hmm je suis sûre ça te fait vraiment plaisir que ça soit moi.

Fabien: Absolument pas.

Jade: Sûr ? *s’approchant de lui*

Fabien: *tremblant* Tu-tu veux qu’on couche ensemble là ?

Jade: Roooh, t’es le mec le moins tranquille au monde, une meuf s’approche de toi et tu lui sors “gnia gnia tu veux qu’on couche ensemble la ?” Putain ferme là et c’était mieux !

Fabien: Ok ! Désolé ! J’ai juste pas l’habitude !

Jade: Chut.

Fabien: *tirant un peu la tête et approchant sa main contre celle de Jade* On reessaye..?

Jade: J’ai 16 ans.

Fabien: Aller on repart ! On oublie ! J’ai rien dit j’ai rien fait, j’efface ce qui vient de se passer de ma tête, j’ai honte !

Jade: Rooh ça va je suis assez mature pour mon âge, fais pas l’ancien là.

Fabien: Je vois pas de quoi tu parles !

Ils sortirent de leur abri.

Jade: Je t’aurais pas dis mon age tu te serais pas embêté à me faire l’amour mec.

Fabien: Je te toucherai même pas avec un bâton.

Jade: Mais vas-y mais ferme là ! Je suis certaine t’es un vieux puceau en plus !

Fabien: Mais n’importe quoi, j’ai des années d’expérience moi madame.

Jade: Ta mère ça compte pas.

Fabien: Bah t’inquiète j’évite de la compter, ça me fait bizarre à chaque fois.

Jade: Attends quoi ?

Fabien: Hein quoi ?

Djibril: Les gars !

Fabien: Djibril ? Djibril !

Djibril: Hey hey ! Mec t’es vivant ahah !

Fabien: Mais oui ! Et toi aussi mec !

Djibril: Bah ouais aha !

Jade: Vous faites vraiment gays c’est mignon.

Djibril: Ah t’es là toi aussi.

Jade: Yo. Et lui c’est qui ?

Fabien: Wooh t’es qui toi ?

Homme mystérieux: Hey c’est compliqué, ça fait des années que je suis ici, voilà ce qu’il faut retenir.

Jade: Hey mais tu ressembles trop au chauve là.

Homme mystérieux: Bah justement, je dois vous expliquer quelque chose, mais ça sera sur la route, le temps presse. La Porte s’ouvrira dans pas longtemps et il y a une possibilité qu’on s’en sorte tous vivants.

*miaou*

Homme mystérieux: Oh Hatsee, t’es là toi ?

Hatsee: *miaouuu*

Homme mystérieux: Ça faisait longtemps toi. Tu viens avec n- Oh bah tu repars, très bien.

Hatsee est un chat qui vivait dans l’Île depuis bien plus longtemps que tout nos amis et il y restera encore plein d’années.

Tom: Putain ça y est j’y suis. La Porte est devant moi.

Devant les yeux de Tom se trouvait la fameuse porte, avec ses secrets.

Tom: Je dois faire quoi moi maintenant ?

Tino: Mourir.

Tom: Hein ? Oh putain c’est toi !

Tino: Fais attention, tu vas aggraver ta blessure à la jambe.

Tom: Tu vas me tuer c’est ça ?!

Tino: Hmm, je comptais te tuer effectivement oui mais on dirait que quelqu’un d’autre t’a remplacé.

Tom: De quoi ? Quelqu’un d’autre ? Tu parles du mec un peu agé et chauve ?

Tino: TU L’AS VU ?! OÙ EST-CE QU’IL EST ?! DIS MOI !

Tom: Wow wow wow, attends il m’a juste dit d’avancer tout droit et ensuite je ne l’ai plus vu !

Tino: Hein ?! Mais pourquoi il t’aurait aidé alors qu’il avait tué tout le m-

Tino fixa Tom et il eut une vision dans sa tête.

Tino: C’est pas possible.

Tom: Quoi…?

Tino: J’y crois pas. 

Tom: Qu’est-ce qu’il y a ?

Tino: Depuis dix jours il était sur cette île devant mon nez et j’avais toutes ces occassions pour le tuer.

Tom: Mais de qui tu parles mec ?

Tino: De toi ! C’est toi ! Tu as tué Anais !

Tom: Hein ?! Mais c’est qui Ana-

Tino commença à étrangler Tom.

Tino: Si je te tue tout de suite, jamais tu la tueras !

Tom: *essayant de sortir de là* J’ai…rien…fait…!

Homme mystérieux: Arrête Tino !

Tino: Hein ?! Toi ! T’es enfin venu ! *rire nerveux* Depuis tout ce temps que je t’attends… Tom !

Vieux Tom: Ça y est tu vois qui je suis maintenant.

Tino: Cette fois tu ne feras rien. J’ai ton toi jeune ici avec m-

Fabien: Désolé mec, je le prends avec moi *prennant Tom inconscient dans ses bras*

Tino: Reviens là toi !

Vieux Tom: *sortant un flingue* Tino !

Tino: T’as pris ça où espèce de-

*BANG*

Tino: *crachant du sang* Non… C’est pas possible *tomba par terre*

Jade: Alors là, c’était d’un ridicule. Si cette scène c’était un film sa mort serait la plus pourrite jamais vue.

Djibril: Oh mais ferme là un peu.

Vieux Tom: Fabien ramène mon moi jeune devant La Porte, on va voir si on peut l’ouvrir.

Ils s’approchèrent d’elle. Les lettres P-O-U-R-D-E-V-E-R-R-O-U-I-L-L-E-R-L-A-P-O-R-T-E-C-R apparaissaient dessus.

Djibril: Il y a exactement vingt-six lettres.

Jade: Pour dévérouiller la porte cr quoi ? On dirait il faut qu’on fasse une action.

Fabien: Il faut qu’on fasse un truc ouais mais quoi ?

Djibril: La seule manière de pouvoir savoir ça serait que des personnes meurent mais bon selon Tom on peut y accéder sans mourir.

Vieux Tom: Oui c’est ça, sauf que je n’ai jamais pu déchiffrer le code caché.

Jade: Pour déverouiller la porte cr.. Creez ? Croyez ? Cr-

Tino: Crève !

Tino enfonça dans le corps du vieux Tom une barre.

Vieux Tom: *respire fort* Gaaah ! *crache du sang*

Tino: Ça c’est pour Anais sombre merde.

Fabien: Mais t’es mal- ARGH !

Tino torda le cou de Fabien. La lettre E apparut sur La Porte.

P-O-U-R-D-E-V-E-R-R-O-U-I-L-L-E-R-L-A-P-O-R-T-E-C-R-E

Jade: Cours Djibril !

Djibril: Aaaaah ! Non non non !

Tino: Tu penses t’enfuir toi ?! *sortit un couteau*

Djibril: Nooooo- *se faisant planter le couteau sur la tête*

P-O-U-R-D-E-V-E-R-R-O-U-I-L-L-E-R-L-A-P-O-R-T-E-C-R-E-V

Jade: *cachée et pleurant* Je veux pas…

Tino: T’es où petite merde ?! Tu as bien été casse couilles avec tes amis à ce que je voyais. Tu veux pas venir me les briser moi ?

Jade: Faut que je me tire de là sinon je vais mourir…

Elle contourna La Porte, essayant de pas se faire avoir par Tino, en vain.

Tino: Coucou.

Jade: AAAH ! *tombant en arrière*

Tino: *prenant une pierre* C’est fini pour toi. Je vais te tuer et La Porte s’ouvrira enfin. Je pourrai partir d’ici après deux ans putain. Deux ans ahaha j’y crois pas.

Jade: Non s’il te plait. S’il te pl-

Tino: *fracassant le visage de Jade avec la pierre* Ferme-Ta-Gueule !

P-O-U-R-D-E-V-E-R-R-O-U-I-L-L-E-R-L-A-P-O-R-T-E-C-R-E-V-E

Tino: *posant la pierre* Putain c’est terminé, c’est la fin. Je vais rentrer chez moi.

La Porte commença à dégager encore plus de lumière violette bien sombre.

Tino: Il est temps.

Mais La Porte ne s’ouvrait pas.

Tino: C’est quoi ce bordel ?! Pourquoi elle ne s’ouvre pas cette maudite porte ?!

un, deux, trois…. vingt-huit, vingt-neuf… Putain j’ai mal compté ? Non il peut pas en manquer une là, ils sont tous morts.

Tom: *prenant le flingue du vieux Tom* Tu m’as oublié espèce de sac à merde.

*BANG BANG BANG BANG BANG* Il tira cinq fois sur Tino, ce fût fatal.

P-O-U-R-D-E-V-E-R-R-O-U-I-L-L-E-R-L-A-P-O-R-T-E-C-R-E-V-E-Z

*bruit étrange provenant de La Porte*

Tom: Qu’est-ce que… Elle s’ouvre ?

Vieux Tom: Ouais… *tousse*

Tom: Wow t’es toujours vivant, enfin je suis toujours vivant ?! Putain que c’est bizarre.

Vieux Tom: Ouais mais je vais pas tarder à mourir…

Tom: Je vais mourir alors ?!

Vieux Tom: Non. Il faut pour ça que tu ne fasses pas les mêmes erreurs que moi.

Tom: Comment ça ?

Vieux Tom: La Porte, elle ne te libère pas de l’Île.

Tom: Quoi ?! Tu te fous de ma gueule ?!

Vieux Tom: Non, je suis *tousse* putain j’ai pas le temps, écoute moi. Toutes les vies qui ont été prises sur cette putain d’île, tu peux éviter !

Tom: Putain mais pourquoi ?! Et comment je dois faire ?!

Vieux Tom: Il faut que tu passes par La Porte. C’est un portail. Il t’emmenera dans le passé.

Tom: Un portail ?

Vieux Tom: Oui, et tu dois tuer celle qui a fabriqué ce portail. S’il est détruit, l’Île n’existera plus.

Tom: Mais comment tu sais ?

Vieux Tom: Parce que je suis arrivé le jour où cette fille a démarré cette fichue porte. C’est elle qui a tout déclanché.

Tom: Donc tout ce que j’ai à faire c’est de traverser le portail et de tuer celle qui a fait ça ?

Vieux Tom: Tout simplement…

Tom hésita.

Vieux Tom: Fais le pour tous ceux qui sont morts.

Tom: Putain.. Bon d’accord. J’y vais…

Avant de passer La Porte Tom s’arrêta et demanda une dernière question.

Tom: Comment ça se fait que tu n’ai pas réussis ?

Vieux Tom: Je me suis trompé de personne. Ce n’était pas… Ce n’était pas l’autre fille.

La vieille version de Tom succomba à ses blessures et la jeune version de Tom traversa La Porte. Cette dernière se renferma avec tous ses secrets que nous allons découvrir dans quelques années.

Peter: Dix jours quand même pour qu’il ouvre la porte. J’ai l’impression que cette aventure aura duré un an.

Alex: C’est le cas.

Peter: Hein ?

Alex: Pour nous tout ça aura duré que dix petits jours mais pour l’Île ça aura duré une bonne année et demi.

Peter: Mais qu’est-ce que tu racontes ?

Alex: Laisse tomber je suis fatigué. Bref.

Peter: Ouais, bref réveillons, le chef.

Alex et Peter avec leur technologie remirent en vie le Vieux Tom.

Vieux Tom: *respire un grand coup et toussa* Oh putain ! C’est quand même quelque chose de mourir !

Alex: Ça a marché monsieur ?

Vieux Tom: On dirait bien oui. La Porte s’est renfermée ?

Peter: Oui chef.

Vieux Tom: Alors il suffit d’attendre, quand il aura tué la gamine, on aura toutes les commandes de cet artefact. On pourra voyager n’importe où et n’importe quand. On sera maitres du destin.

Alex: Comme des Dieux ?

Vieux Tom: Oui Alex !

Peter: Mais pour ça faut que votre jeune vous puisse la tuer.

Vieux Tom: Oh il le fera. Je l’ai assez dupé. Il croit à présent que c’est Tino le méchant dans l’histoire et avec un peu de chance il tuera ce dernier sur son passage.

Alex: C’est vraiment ingénieux !

Peter: Mais du coup maintenant, on fait quoi ?

Vieux Tom: On attend dix minutes. Si dans dix minutes La Porte ne s’ouvre pas, rien n’aura fonctionné et nous serons pour toujours… Piégés.

 

Liste des personnagesTous les personnages

 

 

Merci à tous d’avoir lu mon premier livre, j’espère qu’il vous aura plu, désolé ce fût long mais voilà, c’est fini. À  bientôt pour la deuxième saison.

0 0 vote
Article Rating
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
fleche retour top page