Piégés: Le Carnage

carnage pieges mec

 

PIÉGÉS

Chapitre 12: Le Carnage.

 

Tino: Que la course… COMMENCE !

Rémi: Qu’est-ce que foutent des requins ici ?!

Paul: Il y’a plus rien qui m’étonne sur cette foutue île.

Leurs plaques commençaient à bouger.

Rémi: Wow wow !

Paul: Pourquoi ça bouge ?! Tino pourquoi elles bougent ?!

Aucun bruit.

Rémi: Tino ?!

Pendant ce temps:

Tino: S’ils commencent à s’entretuer c’est pas drôle. Bon aller Matthias, Brad, Kevin et maintenant Iris, j’ai quatre corps à graver. Ce sont quelles lettres déjà ? P-O-U-R-D-E-V-E-R-O-U-I-L… Ok c’est bon, il me faut un R, un L, un E et un autre R. C’est chiant de devoir suivre l’ordre des morts pour inscrire les lettres, tout ça pour cette fichue porte. Qu’est-ce qu’elle abrite, qu’est-ce qui se trouve derrière et pourquoi il faut un code pour y rentrer ? Bon aller, j’augmente la vitesse, vamoooooooos !

Comme un robot, Tino courait dans cette dense fôret, cette même fôret qui abritait une sorte de maison.

Tom: Oh mon dieu mais tu es un monstre ! Pourquoi tu fais ça ?!

Odette: Arrête de pleurer, ça te fera pas de mal.

Odette renfermait dans sa main une araignée, insecte que Tom détestait.

Tom: Mets la dehors je sais pas moi mais loiiiiin de moi !

Odette: Oh mais quelle chochotte… *mettant l’araignée dehors*

Tom: *souffle* Oh merci. En tout cas merci pour l’accueil hein.

Odette: Le plaisir est pour moi.

Tom: Du coup tu m’as dis que votre chef, Paul, est devenu fou ?

Odette: Oui tout à fait ! Il a tué plusieurs d’entre nous.

Tom: Et bah putain, il s’est cru tout puissant ou quoi ?

Odette: Il semblerait malheureusement..

Tom: Mais du coup qu’est-ce que tu fous ici ?

Odette: Euh… Et bien j’ai du fuir. Il, il voulait ma mort.

Tom: Hein ? Mais pourquoi t’as fais quoi ?

Odette: *stressant* euh je, bah je.. J’étais et bien en fait il m’a fait des avances !

Tom: Et t’as refusé du coup ça l’a énervé !

Odette: Oui voilà, exactement *jouant la comédie* et je… Il a commencé à me toucher les seins et je… Oh c’est dûr.

Tom: Oh non, pleure pas ! *la tenant dans ses bras*

Odette: J’ai vraiment eu peur pour moi… *attrapant derrière Tom un couteau pour lui planter dans le dos*

Tom: *la repoussant* Tu sais quoi !

Odette: *lâchant le coûteau sur le coup* Wow.

Tom: Je vais lui botter le cul ! Oh tiens un coûteau.

Odette: Oh oui euh ça serait une superbe idée et ça aiderait les autres…

Tom: Tu t’en souviens de l’endroit où vous étiez ?

Odette: Oui oui.

Tom: Alors allons-y avant qu’il en tue d’autres !

Odette était clairement dans une situation ennuyante. Si elle retournait chez les Notis elle se ferait attraper. La seule chance de s’échapper de ce périple était de tuer Tom sur le trajet mais avec quoi ? Elle n’avait plus de coûteau. Tom lui compliquait la vie.

Paul: Bon aller va falloir sauter mec. Je te souhaite vraiment pas de mourir mais je veux pas mourir non plus.

Rémi: Ouais également mais bon… Que le meilleur gagne.

Paul fit un signe positif de la tête. Ils s’élancèrent de plaques en plaques. Ils étaient à égalité, ils n’arrivaient pas à se départager.

Jade: Faut que tu caches le corps à l’abri des regards.

Benoit: Pourquoi moi ?! C’est toi qui l’a tué !

Jade: Mais t’as des plus gros bras que moi… *essayant de l’amadouer*

Benoit: Joue pas à ça avec moi, tu as tué Iris !

Jade: Et ça sera pas la dernière si tu te bouges pas le cul et que tu la caches quelque part. T’as compris ?

Benoit: Tu te fous de moi ?

Benoit avait enfin compris le jeu de Jade.

Benoit: Putain je me suis fais prendre pour un con, c’est ça ?

Jade: Bien vu Einstein.

Benoit: Mais pourquoi ?

Jade: Parce qu’il me fallait quelqu’un pour tuer l’autre con mais j’aurais dû choisir quelqu’un de plus compétent que toi.

Benoit: Espèce de sale p-

Jade: *pointant son coûteau* Cache son corps.

Benoit n’avait pas le choix, soit la mort soit il obéisait. Benoit se mit donc à cacher le corps d’Iris à l’abri des autres.

Benoit: *posant Iris par terre* Je suis désolé…

Il ferma les yeux d’Iris et la laissa mourir en paix. Jade de son côté était paniquée, que devait-elle faire à présent ? Benoit s’est rendu compte de sa supercherie, ils n’étaient plus que quatre dans le campement des Dettos, un mec et trois filles. C’est à ce moment là qu’elle eut une idée et le sourire aux lèvres.

Fabien: Et si Paul ne revenait pas ?

Djibril: Mais si. Il reviendra c’est Paul.

Julie: Qui sera notre chef ?

Momo: Oh les gars, il est pas mort, ok ? Vous êtes trop stressés la vie de ma mère.

Fabien: Normal mec, regarde autour de toi !

Momo: Je peux pas il fait noir.

Julie: J’aime pas le noir.

Djibril: Hein ?

Julie: Non j’aime pas l’obsc- oh laisse tomber.

Fabien: Tu m’as compris, on est plus que six, cinq si Paul ne revient pas donc plus de chef.

Momo: On a pas forcément besoin de chef après…

Djibril: Ouais c’est pas fa-

Botan: Nous partir.

Djibril: Botan sera notre chef si Paul meurt.

Julie: Ça me va.

Momo: Ouais.

Fabien: Pareil.

Botan: Maintenant.

Fabien: Mais attendez faudrait qu’on aille chercher le corps de Kevin.

Tino: Inutile, je vous l’ammène.

Momo: Oh l’enculé il vient d’où ?!

Tino: En haut.

Julie: Attention !

Le corps de Kevin tomba avec sur son dos la lettre E.

Tom: J’y crois pas, genre les mecs se sont même pas battus contre lui ?

Odette: Non même pas.

Tom: Oh lala quelle bande de tarl-

Un gros bruit très étrange fit son apparition.

Tom: Woooow c’était quoi ça ?

Une lumière violette se voyait dans le ciel.

Odette: Aucune idée.

Tom: Et bah go hein !

Odette: Euh oui allons-y !

Aller vers le bruit ralentirait la rencontre avec les Notis, c’était que du bonus pour Odette.

Rémi: Tu t’en sors ?!

Paul: Ouais et toi AAH ! *évitant le requin qui s’approchait de sa plaque*

Rémi: Ça va ça vaaaa ! *se tenant en équilibre*

Paul: Mec on se rapproche, il y a peut-être moyen qu’on y arrive en même temps !

Rémi: C’est possible ça ?!

Paul: Je sais pas… Tino c’est possible ça ?!

Aucune réponse.

Rémi: Il branle quoi cet enfoiré ?!

Paul: Je sais pas mais ça serait cool qu’il réponde !

Rémi: Il répondra pas !

Paul: Ouais j’ai bien l’impression ! *sautant sur la dernière plaque* Aller dernière…

Tino courait dans la fôret

Tino: Plus qu’à poser les morts chez les Dettos et c’esssst oh non la putain de porte ! Vite vite vite sinon ça va faire comme l’année dernière…

Tino entendit le bruit de La Porte et vu la lumière violette.

Paul: Aller aller *saute* OH ! C’est bon ?! C’est bon ! Hahahah yeeees ! Je suis vivant !

Rémi: *saute* C’est la dernière… Oh merde il a gagné. Non non non non ! Je veux pas mourir !

Rien se passa.

Paul: Oh mec saute encore !

Rémi: Hein, comment ça se fait que… Bon aller go go aller ! *saute* Yaaaah !

Rémi sauta mal et ses jambes touchèrent l’eau.

Rémi: Merde au secours !

Paul: J’arrive j’arrive !

Paul prit le bras de Rémi et le remonta avec lui. Ils étaient tous les deux sains et saufs pour le moment.

Rémi: Faut qu’on se casse.

Paul: Ouais putain *souffle* je crois pas que Tino soit là sinon tu serais déjà mort.

Ils sortirent de l’endroit.

Rémi: C’est quoi la lumière violette ?

Paul: Je sais pas du tout mais c’est archi bizarre.

Rémi: On y va ou on rejoint les autres ?

Paul: Au point où on est autant aller voir ce que c’est.

Ils allèrent en direction de La Porte.

Benoit: C’est bon j’ai caché le corps.

Jade: Bien, très bien. T’auras été utile au moins une fois.

Benoit: Hein ?

Jade: *criant* AU SECOURS ! VENEZ M’AIDER LES FILLES !

Benoit: *s’approchant d’elle* Arrête tu fais quoi ?

Jade: Désolée c’est mieux comme ça.

Jade planta le coûteau dans le torse de Benoit.

Benoit: Espèce de salope.

Benoit s’écroula par terre devant le regard froid de Jade.

Chloé au loin: Jade on arrive, Benoit lui fais rien, arrête !

Jade: Merde elles arrivent déjà, bon aller quand il faut, il faut hein.

Jade se planta le coûteau sur la jambe. Elle se priva de crier de douleur. Les filles arrivèrent devant le corps de Benoit et Jade leur raconta une fausse histoire.

Rémi: C’est quoi ça ?

Paul: Une… Une porte…

Ils étaient face à une porte noire, elle faisait au moins trois mètres de haut et deux mètres de large mais même pas un mètre d’épaisseur. Elle jetait une lumière violette vers le ciel.

Paul: Tu penses qu’elle s’ouv- *soupir* Oh !

Tom: Meurs crevure.

Paul s’était fait planté un couteau dans l’arrière du cou par Tom.

Rémi: Tom !

Tom: Rémi ?

Rémi: Pourquoi tu l’as tué ?!

Tom: Parce que il a tué plein de gens de sa tribu.

Rémi: Mais n’importe quoi ! C’est qui qui t’a dit cette connerie ?!

Tom: Bah elle là… Merde elle est où ?

Odette: Derrière Rémi.

Rémi: Qu’est-ce que-

Odette planta le coûteau qui était sur le corps de Paul sur le ventre de Rémi.

Rémi: Oh la sale… Pute.

Tom: Mais pourquoi tu fais ça espèce de sale folle ?!

Odette: Parce que je veux que mon Tino et moi on soit les seuls sur-

Tino: *plantant encore un coûteau sur Odette* C’est fini Odette, t’as dépassé les bornes.

Odette: Mon Tino ? Pourquoi ?

Tino: *coup de coûteau* Ferme ta gueule bordel de merde.

Tom: C’est quoi ces conneries ?! Expliquez-moi à la f-

Tino mit un coup de poing qui mit inconscient Tom.

Tino: Putain de merde le carnage haha… Ah lala en tout cas, c’est bientôt fini. Elle va s’ouvrir.

Tino fixa La Porte. Dans peu de temps elle allait s’ouvrir et montrer ce qu’elle cache.

Liste des personnagesTous les personnages

 

 

           

0 0 vote
Article Rating
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
fleche retour top page