Piégés: Face à Face

face face image

PIÉGÉS

Chapitre 5: Face à Face

 

Paul: Non. *enlève la hache de son dos* vite faut lui faire un massage cardiaque ! Aller Marie reste avec nous ! Aller !

Nathan: Mec arrête.

Paul: Non elle va pas mourir !

Nathan: C’est inutile ce que tu fais…

Paul: Ferme-la et aide-moi !

Nathan: Bordel de merde écoute-moi ! Ça ne sert à rien ! Elle a déjà perdue tout son sang. Tu auras beau lui faire un massage cardiaque, son sang ne s’arrêtera pas de couler.

Paul: …C’est pas possible. Qui est le salaud qui l’a tué ?! Faut qu’on cherche autour de nous !

Paul commença à partir chercher où le tueur se cachait.

Julie: Le tueur ne doit pas être très loin.

Odette: Peut-être qu’il est même ici…

Julie: *regardant bizarrement Odette* Hein ?

Odette: Bah oui, qui était avec Marie ?

Theresa: C’est moi mais je n’ai pas tué Marie.

Djibril: Et comment on peut savoir ça ?

Theresa: *stressée* Bah je ne sais pas… Mais je vous jure je ne l’ai pas fait !

Djibril: Chopez-la.

Theresa: Non laissez-moi !

Odette: Faut qu’on l’attache.

Theresa: Mais vous êtes malades ?! J’ai absolument rien fait. Je vous le promet s’il vous plait… Les amis ?

Djibril: Il n’y a pas d’amis qui tienne. Tu as peut-être tué quelqu’un du groupe et tu pourrais surement recommencer.

Nathan: Les gars c’est un peu extrême quand même…

Djibril: Extrême ? Et tuer quelqu’un ne l’est pas ?

Nathan: Bien sûr que si mais c’est peut-être pas elle la coupable gros malin.

Djibril: Gros malin ? Tu veux peut-être que je prenne la hache et je te la foute dans le cul ?

Paul: Stop, arrêtez.

Theresa: Paul !

Paul: Pourquoi elle est attachée ?

Djibril: Parce que c’est surement elle qui a tué Marie.

Paul: Non elle était avec moi.

Theresa: Oui c’est vrai !

Paul: Détachez-la. Fabien prends le corps de Marie, on va l’enterrer avec le corps de Leila qui, d’ailleurs, est à côté de Momo et Ines. J’espère qu’elle va mieux…

Fabien: Euh ok… *ramassant le corps de Marie* Oh putain c’est sale.

Paul: *avançant vers Momo et Ines* Alors elle va mieux ?

Ines: Oui je vais mieux.

Momo: Merde c’est Marie ?

Fabien: Oui elle s’est prit une hache dans le dos, morte direct.

Momo: Mais non… Par qui ?

Fabien: On sait pas encore…

Paul: Ines ! Oh le bonheur on a cru qu’on t’avait perdu toi aussi.

Ines: Comment ça moi aussi…?

Momo: Euh, en fait…

Fabien: C’est Leila, elle est morte, un requin lui a bouffé la ja-

Paul: Gros t’es pas sérieux ?

Ines: Hein…? Leila est morte ?!

Paul: Euh oui… On a rien pu faire…

Ines: Elle est où ?! Je veux la voir !

Momo: Elle est là, derrière moi.

Ines: Oh non Leila… *commence à pleurer* Pas toi. 

Paul: Je suis désolé.

Ines: Je veux mourir moi aussi.

Paul: Mais non dis pas ça. Bats-toi pour elle, va au bout.

Momo: Paul vous allez faire quoi des corps ?

Paul: On va les enterrer quelque part. Un peu loin de nous quand même.

Fabien: Mec regarde.

Paul: Quoi ?

Fabien: Il y a la mer qui ramène la jambe de Leila.

Paul: Oh c’est dégueulasse. Je vais aller la chercher.

Paul et Fabien continuèrent de marcher encore un moment puis trouvèrent un endroit à l’ombre où les corps de Leila et Marie reposeraient en paix… Pour le moment. De l’autre côté de l’île se trouvaient Rémi et Sofiane en face de Tino.

Sofiane: Mais t’es bizarre. Tu n’es pas comme nous…

Tino: Pas comme vous…? C’est pas très gentil ça.

Rémi: Pourquoi t’es vachement grand par rapport à nous ?

Tino: Oh bah il suffit de boire beaucoup de soupe étant jeune, ça aide.

Sofiane: Arrête de te foutre de nos gueules.

Rémi: Il est où le corps de Lina ?

Tino: Juste au dessus de vous.

Sofiane: *levant la tête* Oh le con pourquoi tu l’a mise en l’air comme ça ?!

Rémi: Merde il est plus là.

Sofiane: Il est passé où ?

Plus loin en train de courir:

Tino: Faut absolument que je fasse attention. J’ai pas envie de me battre, si jamais je perds je suis dans la merde… J’ai l’impression d’avoir oublié quelque chose… Ah oui ! Le corps de Leila. Faut bien que je lui mette une lettre sur le corps à elle aussi. C’est parti, direction les Notis…

Paul: Bon voilà deux trous.

Fabien: Faudra qu’on fasse attention à pas se tromper de trous… T’as compris ?

Paul: …Aide-moi à mettre les corps s’il te plait.

Fabien: On met laquelle en premier ?

Paul: Leila.

Fabien: Ça marche.

Ils mirent les deux corps des jeunes femmes dans les trous et les recouvrirent de sable.

Paul: Je pense qu’elles seront malheureusement pas les dernières.

Fabien: Tu penses que d’autres vont mourir ?

Paul: C’est même sur. On ne sait toujours pas qui a tué Marie, c’est peut-être Tino ou peut-être quelqu’un du groupe.

Fabien: Ça craint ça. On va faire comment pour savoir ?

Paul: On saura pas. Faudra juste qu’on fasse attention quoi.

Les deux jeunes de vingt ans retournèrent voir leurs camarades. La tension était palpable, Theresa était accusée du meurtre de Marie. Paul l’avait défendu heureusement mais aucune personne ne se faisait confiance à présent.

Paul: Bon écoutez. Je sais que vous avez tous peur, moi aussi j’ai peur. On ne sait pas qui a tué Marie, en tout cas ce n’est pas Theresa car elle était avec moi quand ça s’est passé, mais il est inutile d’agir comme ça. Attacher quelqu’un sans preuves ? C’est carrément dépassé, faut pas qu’on perde notre humanité non plus. On est des personnes civilisées quand même, non ?

Djibril: Je tiens à m’excuser, Theresa… J’avais peur et je pense que j’ai agis un peu trop vite. Désolé.

Theresa: C’est… C’est pas grave.

Paul: Bon maintenant il faut qu’on se mette à construire notre abris les gars. Comme ça au moins on aura moins de chance de mourir je pense.

Les Notis se mirent d’accord et commencèrent enfin à construire leur abris. Du côté des Dettos, Rémi et Sofiane descendirent le corps de Lina.

Rémi: Attrape la liane.

Sofiane: *attrapant la liane* fais attention je pense qu’elle va direct tomber.

Rémi: T’inquiète je vais l’avoir.

Sofiane: Ok je lache, attention !

Rémi: C’est bon j’ai !

BAM

Rémi: Ok j’ai pas…

Sofiane: Ah sale… Alors c’est quoi la lettre ?

Rémi: C’est un “O”.

Sofiane: Un “O” ? On a eu le “P” et maintenant le “O”… J’ai aucune idée de ce que ça veut dire…

Rémi: On le saura bientôt… Bon faudrait qu’on rejoigne les autres…

Puis le groupe des Dettos surgit.

Chloé: Courez !

Rémi: Wow, qu’est-ce qu’il y a encore ?

Chloé: Encore l’ours !

Sofiane: Mais non ?!

Clémentine: Si si et Brad se trouve avec…

Rémi: Va falloir encore que j’y aille…

Brad: Non pas besoin.

Tom: C’est quoi ce mec ?

Benoit: Comment t’as fais ? J’aurai juré que c’était fini pour toi…

Brad: Je l’ai frappé avant qu’il m’attaque, les ours ont peur quand on les attaque avant, un ours à craindre est un ours qui protège ses enfants, sinon on risque pas vraiment de mourir.

Jade: *chuchotant* Va dire ça à Lina.

Clara: De quoi ?

Jade: Je disais… Alors le corps de Lina ?

Rémi: Elle était accroché comme Esteban…

Clémentine: Et du coup elle avait quelque chose d’écrit sur elle ?

Sofiane: Oui, un “O”…

Clara: C’est bizarre.

Clémentine: Oui clairement…

Rémi: Bon retournons au campement et commençons à nous abriter, ça empêchera toute future attaque d’un ours.

Tom: Non mais au pire on a Brad.

Rémi: *rigole* Oui aussi. Enfin bref allons-y.

Les Dettos retournèrent à leur campement et construisirent leur abris. Benoit eu l’idée de construire l’abris en hauteur, ainsi une attaque d’ours serait évitable. Une petite échelle serait aussi mise en place pour pouvoir descendre et aller chercher des ressources. Les Notis, de leur côté, s’installèrent devant la mer. Pas d’abris en hauteur puisqu’ils subirent aucune attaque. Leur abris faisait quatre mètres de largeur et trois mètres de longueur. Tout était parfait, même un peu trop pour Tino…

JOUR 3

Tino: Mesdames et messieurs !

Chez les Notis:

Nathan: C’est quoi ce bordel ?!

Djibril: C’est l’autre malade !

Chez les Dettos:

Iris: Oh mon dieu c’est quoi ce réveil ?! J’ai eu peur…

Sofiane: C’est Tino.

Tino: J’espère que vous avez tous bien dormi. Depuis le début, il y a eu deux morts chez les Dettos, c’est-à-dire Lina et Esteban, et deux morts chez les Notis, Leila et Marie. C’est triste mais c’est comme ça. Par contre ce n’est pas assez.

Paul: Quoi ?! Comment ça ce n’est pas assez ?!

Tino: Je m’explique… Vous allez tous mourir, tous sauf une personne, la dernière survivante. Voilà, j’espère que c’est clair.

Odette: Oh non je ne veux pas mourir…

Theresa: Mais non t’en fais pas ma chérie.

Tino: Que vous le vouliez ou pas, vous allez quand même mourir. C’est l’île qui le souhaite.

Sofiane: Mais qu’est-ce qu’il dit ? Depuis quand une île ça choisi la mort des gens ?

Tom: Je sais pas, il est taré.

Tino: Ce que je vais vous dire va être très important, alors écoutez bien. Chaque début de journée, deux personnes vont devoir venir à l’endroit où vous étiez au début et se battre entre elles. Celle ou celui qui gagnera pourra continuer à vivre.

Fabien: Mais c’est une idée de merde ça.

Julie: J’ai pas envie de mourir, je ne sais même pas me battre.

Tino: Si vous refusez de vous battre, votre équipe mourra.

Tom: C’est dans ces moments là que je suis content d’être gendarme. Je sais me défendre et me battre.

Madison: Tu pourras m’apprendre ?

Tom: *commençant à la draguer* Je pourrai te donner des cours particuliers si tu veux oui…

*SLAP*

Madison: *mettant une claque à Tom* Laisse tomber je me débrouillerai.

Tino: Notez bien que si vous venez vous battre vous ne vous battrez plus dans le futur et vous aurez une chance de survivre jusqu’au bout. Je vous laisse choisir celle ou celui qui ira se battre en premier. Je vous dis à tout de suite pour celles ou ceux qui viennent me rejoindre et je souhaite une bonne et agréable journée pour ceux et celles qui restent dans leurs abris.

Paul: Putain fais chier.

Virginie: On fait quoi Paul ?

Paul: Je sais pas, je sais pas…

Kevin: Tu penses qu’il ment ou pas ?

Paul: Je ne sais pas.

Odette: Est-ce que je vais mourir ?

Paul: Je ne sais pas putain ! Laissez-moi réfléchir. Juste, laissez-moi seul, je vais chercher une solution.

Djibril: Il y a rien à réfléchir mec, faut choisir quelqu’un sinon on meurt tous, c’est Tino qui l’a dit.

Paul: Je sais… Putain ça me fait chier, j’ai pas envie que quelqu’un meurt parce que je l’ai choisi. C’est complètement injuste.

Francisco: Bah vas-y toi au pire.

Paul: Ouais, non, je n’ai pas non plus envie de mourir quoi.

Nathan: Je propose de faire une course et la dernière personne à arriver ira se battre.

Paul: Non c’est débile, ça sera forcément une fille qui finira dernier.

Julie: Excuse-nous le macho.

Paul: Non ce n’est pas ce que je voulais dire.

Botan: Batons.

Momo: Hein ?

Botan: Treize bâtons, un seul petit.

Francisco: Putain c’est pas con ça.

Djibril: Venez tous, on va tirer un par un les bâtons.

Botan prit treize petits bâtons en bois dont un qui était plus petit que les autres.

Paul: On va faire un mec, une meuf pour tirer les bâtons. Qui commence ?

Kevin tira un bâton en premier, c’était bon pour lui. Theresa fut la suivante et ce fut le même sort que Kevin.

Theresa: Oh le bonheur…

Botan à son tour fut sauvé. Virginie aussi.

Paul: Je me lance.

Paul tira un bâton et il fut sauvé également. Ines, Nathan et Odette tirèrent un bâton et furent soulagés.

Momo: Bon à moi… *tire son bâton* Oh oui ! Oh je suis sauvé !

Fabien: Putain… Je vais me faire niquer je suis sûr.

Julie: À moi. *tirant un bâton* Et merde.

Fabien: Oh la conne c’est elle ! La pauvre pardon…

Paul: Bon… Désolé Julie mais va falloir que t’aille te battre pour nous. On compte sur toi et on t’attendra ici…

Francisco: Bonne chance…

Julie était celle qui allait se battre contre une personne faisant partie des Dettos.

Iris: On fait comment du coup…?

Rémi: Je sais pas… Le mieux ça serait qu’on ne fasse pas de votes, sinon ça diviserait le groupe.

Sofiane: On va faire au hasard ouais.

Clémentine: Mais comment du coup ?

Jade: Moi je propose que ça soit Rémi, c’est lui le chef, c’est lui le plus fort.

Rémi: Hein ? Mais t’es malade ! Je ferai comme tout le monde, si je suis choisi j’irai sinon non. Et pourquoi pas toi ?

Jade: Bah parce que j’ai pas envie de me battre moi.

Benoit: Je suis sur elle serait capable de refuser de se battre pour qu’on se fasse tous tuer.

Rémi: On va éviter de la faire participer alors.

Jade: Moi ça m’arrange hehe.

Tom: Quelle pute celle là. Bon on fait comment ?

Clara: On peut faire un pierre, feuille, ciseaux géant !

Jade: Quelqu’un d’autre a une idée de merde ? Moi je propose qu’on retienne notre respiration, non mais réfléchis un peu s’il te plait.

Brad: On peut tirer à la courte paille sinon.

Sofiane: Ah ouais pas con ça. T’as des pailles ?

Brad: Non mais j’ai des bâtons.

Rémi: Bah faisons ça alors.

Madison: Honneur aux femmes ! Je tire en premier.

Benoit: Vas-y.

Madison: J’ai plus de chance de gagner si je tire en premier… *tire un bâton* Et c’est-

Brad: Fini.

Madison: Hein ?

Brad: *montrant le reste des bâtons* Bah oui tu as tiré le bâton le plus court.

Madison: C’est une blague ?!

Jade: Ha excellent. Aller hop ça dégage.

Madison: Non… C’est pas possible.

Benoit: Bon beh on dirait que tu n’as pas le choix. Bats-toi pour nous Madison.

Madison: J’y crois pas. Vous allez vraiment me laisser partir ?

Tom: Bah je peux t’accompagner si tu veux.

Madison: Non ça ira. Bon j’y vais alors. Si jamais je perds, dites à mon frère que je l’aime.

Rémi: D’accord ça marche.

Sofiane: Elle est Américaine ou Lilloise ?

Rémi: Je sais pas mais c’était chelou.

Julie et Madison se dirigeaient vers le point de rendez-vous, là où leur survie allait se jouer.

Tino: Bon pendant qu’elles viennent, je vais me dépêcher de marquer les corps de Leila et de Marie. D’ailleurs comment elle a fait pour mourir la Marie ? Qui c’est qui lui a planté une hache dans le dos…? J’espère que ce n’est pas la personne à laquelle je pense…

 

Liste des personnagesTous les personnages

                          

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Nombre de commentaire
0 Nombre de réponse aux commentaires
2 Followers
 
Commentaire avec le plus de réaction
Commentaire le plus chaud
2 Nombre total de personnes différentes ayant commentés
AlexElFamosoBeauf Personnes qui ont commentés récemment
Plus récents Plus anciens Plus de votes
ElFamosoBeauf
Abonné

Non.

Alex
Abonné

J aime bien cette série

trackback

[…] Piégés: Face à Face […]

fleche retour top page